Jeunes et femmes au cœur de l’ambition de Koné Colette pour Cocody

Samedi 28 septembre à Abidjan, à l’ouverture officielle des campagnes municipales 2018, Koné Colette a dévoilé le programme de la liste « Tous pour Cocody » pour réinventer la commune résidentielle. Ce, à l’occasion d’un meeting au complexe sportif de la Riviéra Golf, quartier huppé de ladite commune.Campagne électorale de Koné Colette / CC-BY

Sharing is caring!

Samedi 28 septembre à Abidjan, à l’ouverture officielle des campagnes électorales pour les municipales 2018, Koné Colette a dévoilé le programme de la liste « Tous pour Cocody » pour réinventer la commune résidentielle. Ce, à l’occasion d’un meeting au complexe sportif de la Riviéra Golf, un quartier huppé de ladite commune.

C’est le terrain de football qui a été choisi par l’équipe de Koné Colette, tête de liste de « Tous pour Cocody » pour le lancement officiel de sa campagne et partager sa vision pour Cocody, à travers le programme « Ensemble, réinventons Cocody ».

Mise en place 15 heures, début du meeting, 18 heures. Trois folles heures d’ambiance d’une foule de jeunes et de femmes, mais aussi d’hommes de tous les âges, acquis à la cause de Koné Colette. Les décibels d’intensité maximale distillés par une logistique impressionnante transpercent l’espace pour échouer sur les façades des tours environnants. En boucle, une chanson. Celle de Paul Mady’s en featuring avec le groupe Sakoloh. Des artistes-chanteurs connus des ivoiriens. Le premier pour son engagement politique, le groupe pour sa maestria dans les chansons tradi-modernes.

« Koné Colette, c’est toi qu’il faut à la tête de Cocody », les paroles du refrain sur un rythme enlevé à la grande satisfaction des partisans de ‘‘ Maman Koné Colette’’ surexcités qui se laissent aller à cœur joie à la danse. Pendant des intermèdes sciemment permis par le DJ (Disque Jocket), on peut entendre jeunes et femmes chanter à gorge déployée et à souhait. « On va installer Colette ». C’est dans cette atmosphère de délire, que le cortège de la candidate indépendante fait son entrée. Dès cet instant, tout ce passe avec célérité. Libation, propos liminaires de trois collaborateurs Koné Colette. Un jeune, une femme et un homme pour arranger la foule. Et hop, la femme leader monte sur l’estrade et s’adresse à une population chauffée et gonflée à bloc.

A lire aussi : Municipales 2018, Abobo au centre des attentions

« Du business pour du business à la tête de Cocody, je dis NON ! Du business pour le développement de Cocody, je dis OUI ! Je suis candidate pour faire à Cocody ce que je sais faire le mieux. Placer l’humain au centre de la politique de développement de Cocody, le social au centre de toutes nos actions. Alors le business pour du business à la tête de Cocody, je dis NON ! », scande Koné Colette. Avant de décliner son plan stratégique de développement pour Cocody, dont voici quelques points saillants.

Pour les jeunes et les femmes de Cocody

La jeunesse ivoirienne est estimée à 77,7% sur une population de 23 millions dont 800 mille habitants pour la seule commune de Cocody, avec un taux d’accroissement annuel d’environ 9,7%, selon le dernier recensement général (RGPH 2014). Les femmes pour 49% de femmes et les hommes pour 51% d’hommes. En référence au taux national de la population jeune, on devine aisément la densité de celui de Cocody, qui abrite une Université de 60 mille étudiants.

Consciente de l’épineuse problématique de l’emploi et du chômage des jeunes, Koné Colette et son équipe placent cette frange de la population au cœur de leur ambition pour Cocody. Un  Conseiller municipal de la liste « Tous pour Cocody » se consacrera entièrement à la création et à la gestion de  ‘‘La Maison de l’emploi’’. Cette maison aura pour vocation, la recherche de stages école et professionnel pour les jeunes, le soutien des travaux personnels encadrés (TPE) des étudiants et start-up de moins de 3 ans pour les rendre plus opérationnelles ainsi que la mise en place d’un fonds de cautionnement de 200 millions de FCFA pour garantir le financement de projets des jeunes et des femmes auprès des institutions de micro-finances.

Une offre d’espaces de co-working sera créée, en plus du centre culturel avec une médiathèque ultra moderne qui verra le jour. Il sera ouvert aux jeunes pour l’émulation des talents et de l’intellect. « La culture, c’est ce qui reste quand on a tout perdu », dixit Irina Bokova, ancienne Directrice générale de l’Unesco.

Plus particulièrement pour les femmes. Quatre centres pilotes seront construits pour l’alphabétisation des femmes non scolarisées et l’apprentissage de métiers générateurs de revenus. Un forum international annuel dénommé Cocody Femmes Actives (CFA) viendra en appui pour le renforcement de compétences, le partage d’expérience et le réseautage pour les populations de Cocody.

Pour faire face à la vie chère dont souffre les populations les moins nanties de cette commune qui héberge les illustres personnalités du pays, Koné Colette envisage construire un marché de gros à Cocody. Ainsi, les femmes de familles modestes pourront y développer des activités commerciales pour améliorer leur qualité de vie mais aussi donner la possibilité à la population de Cocody d’acheter à moindre coût.

A l’énumération de ces idées de projets pour le futur Cocody, la foule en extase continuait de crier et chanter en dansant de plus bel. « On va installer Colette », « On va installer Colette », « On va installer Colette ».

Saisissant la balle au bond, Koné Colette lance un appel à l’endroit ses partisans mais surtout à l’égard de ses colistiers en les envoyant en mission de mobilisation.

« Je vous rappelle en ce moment solennel que chacun de vous est désormais candidat. Nous sommes 50 candidats. Allez au combat. Prenez votre responsabilité. J’ai pris les miennes, prenez les vôtres », les a-t-elle invité, exactement comme le jour de la présentation officielle de son équipe « Tous pour Cocody », pour ensemble réinventer Cocody.

Sur le coup de 19 heures passées de quelques minutes, le cortège de Koné Colette a repris la route en direction de son quartier général. Sous les caméras attentives des drones qui voltigeaient dans le ciel pour ne rien manquer du spectacle haut en couleur.

A lire aussi :  Seule contre 10, qui est réellement Koné Colette ?

Dans un prochain billet, le zoom portera sur les thématiques de la gouvernance, la sécurité et le transport dans la commune de Cocody. A bientôt !

Sharing is caring!

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *