Billets

Éducation des enfants en zones cacaoyères, sur les traces des « classes passerelles »

Un projet ‘‘Classe passerelle’’’ est en cours d’implémentation dans les zones cacaoyères de Côte d’Ivoire. Objectif, apporter des solutions durables à la question de l’éducation des enfants dans les communautés de cacao. En arrière-plan, la Fondation Jacobs, l’International Cocoa Initiative (ICI) et des entreprises de l’Industrie du cacao.Voie impraticable conduisant au village de Brou-Kouassikro, département de Gagnoa (Ouest de la Côte d'Ivoire) / Yéfien Coulibaly pour Libre Tribune

Un projet ‘‘Classe passerelle’’’ est en cours d’implémentation dans les zones cacaoyères de Côte d’Ivoire. Objectif : apporter des solutions durables à la question de l’éducation des enfants dans les communautés de cacao. En arrière-plan : […]

Mondial 2018, des footeuses ivoiriennes se prononcent à J-1 de la finale

La finale France-Croatie ce dimanche marquera la fin du Mondial 2018 organisé de main de maître par la Russie. A jour moins un (JJ-1) du coup de sifflet final, les footeuses ivoiriennes se prononcent sur cette compétition enlevée, cet évènement haut en couleur de déchaine les passions. Pronostics, analyses, matchs préférés ; tout y est !Tenin Traoré, Spécialiste en Communication digitale

La finale France-Croatie ce dimanche marquera la fin du Mondial 2018 organisé de main de maître par la Russie. A jour moins un (J-1) du coup de sifflet final, les footeuses ivoiriennes se prononcent sur cette […]

Vidéo : à la découverte de Soko, le village ivoirien des singes

Situé à sept kilomètres de Bondoukou, au nord-est de la Côte d’Ivoire, le village de Soko est connu par les ivoiriens sous l’appellation de « Village des singes ».Singe - Photo d'illustration

Le village de Soko est connu par les ivoiriens pour être le « village des singes », car à Soko, les singes cohabitent avec la population ! Ce reportage vidéo vous permet d’aller à la rencontre de ses habitants et de connaitre l’histoire du village. Suivez En route pour Soko avec Jeff Amann !

Ces ‘‘invisibles’’ du système éducatif ivoirien

Cocody, Riviera-Palmeraie, une fois encore ! Tous les matins des jours ouvrés, ils franchissent en silence, les uns après les autres, le portail de Sainte Philomène. Le regard tourné vers l’avenir, ces enfants, élèves ‘‘invisibles’’ du système éducatif ivoirien, ont saisi la main tendu du Centre d’accueil.Les élèves ‘‘invisibles’’ dans la cours du Centre d'accueil Ste Philomène entre midi et deux - Jeff Amann / Libre Tribune

En Côte d’Ivoire, le droit à l’éducation de base pour une frange importante des enfants n’est pas encore assuré. Près d’un enfant âgé de 6 à 11 ans sur deux ne va pas à l’école.

Découvrez le billet qui m’a permis de rejoindre Mondoblog

Des bénévoles à la base dépourvus de formation pédagogique, qui ne doivent leur qualification professionnelle actuelle qu’à la pratique et surtout au précieux coaching de leur premier responsable.Les élèves de Epp Bananikro / Jeff Amann - Enfants d'Afrique

Reportage dans une école atypique au cœur d’un quartier résidentiel abidjanais, où un instituteur à la retraite essaie d’offrir une éducation abordable.