Locales

Électeurs, ces dindons de la farce

Le collège électoral ivoirien est convoqué ce samedi 13 pour accomplir son devoir civique, à l’occasion des élections couplées des municipales et régionales 2018. Deux semaines avant, beaucoup de choses ont été dites et entendues. Des choses parfois sensées, souvent des plus absurdes. Les mises en scènes, toutes aussi grotesques les unes que les autres, rivalisaient de ridicule. Parodie ? Comédie ? L’on est en droit de s’interroger sur ce processus électoral qui s’apparente à une farce dans lequel les électeurs passent pour des dupes.Un agent de la Commission électorale indépendante ivoirienne / Jeff Amann - Libre Tribune

Le collège électoral ivoirien est convoqué ce samedi 13 pour accomplir son devoir civique, à l’occasion des élections couplées des municipales et régionales 2018. Deux semaines avant, beaucoup de choses ont été dites et entendues. Des […]