La Lonaci lance un nouveau ticket à gratter

Article : La Lonaci lance un nouveau ticket à gratter
26 novembre 2019

La Lonaci lance un nouveau ticket à gratter

La Lonaci, Loterie nationale de Côte d’Ivoire, a procédé au lancement ce lundi à Abidjan de son nouveau produit, le ticket à gratter Double Millionnaire.

« Un jour, tu seras Double Millionnaire ». Tel est le message qui a alimenté la campagne de communication et la promesse qui sous-tend le nouveau ticket à gratter de la Lonaci, officiellement mis sur le marché ce 25 novembre à Abidjan-Plateau.

Le principe est simple : avec le ticket Double Millionnaire, il faut découvrir trois montants identiques au grattage. Cette découverte permet au détenteur du ticket de gagner un séjour touristique à Dubaï. Tous frais payés ! Après quoi, un passage à la télévision est prévu pour tourner la roue et permettre au Double millionnaire de gagner une somme comprise entre quatre et trente millions de franc CFA.

Ce jeu, qui sonne le retour du ticket à gratter sur les chaînes de la télévision nationale, s’inscrit dans « un plan de relance de ce segment. C’est un pan important de la stratégie globale de modernisation et de diversification lancé par la Lonaci », selon son directeur général, Dramane Coulibaly.

Il s’agit, entre autres, du « renforcement de la sécurité et de la crédibilité des jeux de la Lonaci par la numérisation et l’automatisation des processus », a-t-il expliqué.

A lire aussi Sangaré Yacouba, lauréat du Prix ‘‘Challenge social Lonaci’’ 2017

La Lonaci, qui fêtera ses 50 ans en février 2020, revendique un chiffre d’affaires de 116 milliards FCFA au premier semestre de l’année 2019, avec une contribution de 27 % pour le Pari mutuel urbain (PMU) et 52 % au compte du Loto bonheur, lancé en 2018.

Pour conclure, Dramane Coulibaly s’est réjoui du 3e Prix de la performance économique et financière, catégorie Entreprises publiques commerciales, remporté par la Lonaci en novembre 2019. Cela à l’occasion de la première édition du Prix d’excellence de la gouvernance des entreprises publique.

Partagez

Commentaires