Un scout-blogueur ivoirien à l’initiative d’une bibliothèque

un-scout-blogueur-ivoirien-a-linitiative-dune-bibliotheque

Sharing is caring!

Scout et blogueur, il a porté à bout de bras  ce projet. Plus qu’une bibliothèque, un tiers lieu éducatif moderne qui ouvre ses portes au public, dans une ville du littoral ivoirien.

Dénommée Maison connectée des savoirs (MCDS), la nouvelle bibliothèque de la ville de Grand Lahou (Sud de la Côte d’Ivoire) est désormais accessible à l’ensemble des populations. Officiellement inaugurée en août 2018, elle est effectivement rentrée en activité vendredi 11 janvier, ouvrant ainsi ses portes au grand public, plus particulièrement aux élèves, sa cible principale.

Riche d’environs 2 500 livres et dotée d’une salle informatique, comme toute bibliothèque, la MCDS se veut un espace de lecture pour aiguiser la culture des plus jeunes mais également un lieu d’activités d’éveil citoyen, en vue de susciter plus d’engagement à la participation politique et de promotion du numérique pour juguler la fracture que connait la localité dans ce domaine.

Cette œuvre de belle facture, qui trône fièrement au quartier Dallas, va s’en nul doute contribuer à la qualité de l’éducation des élèves de la ville des trois eaux, où mer, fleuve et lagune se côtoient, à quelque 100 kilomètres à l’ouest de la capitale économique ivoirienne, Abidjan.

Scouts et blogueurs à la tâche

Bâtie sur une superficie de 600 mètres carrés, cinq semaines ont été nécessaires pour sortir de terre la Maison connectée des savoirs. De juin à mi-août 2018, scoutsblogueurs du réseau RFI et d’autres bénévoles ont donné de leur temps, de leur énergie, de leur intelligence et surtout de leur argent pour élever jour et nuit le bâtiment, haut de cinq mètres sur treize mètres de long avec une largeur de neuf mètres.

La MCDS est constituée d’un bureau pour l’administration, d’un espace de co-working, d’une salle de lecture et d’une salle multimédia. Deux terrasses respectivement de 55 mètres carrés et de 80 mètres carrés de superficie ont été aménagées pour permettre aux lecteurs de profiter de la brise de mer pendant leur temps d’instruction et d’évasion.

A lire  : Le clan des scouts ivoiro-suisses donne vie au projet « Maison Connectée du Savoir »

Tout ceci pour la coquette somme de 14 millions de francs CFA, mobilisée par le Clan Waléwakô, un groupe de scouts de nationalité suisse, partenaire financier et technique du projet. Six parmi eux ont séjourné en Côte d’Ivoire, dormi sous des tentes aux côtés de leurs confrères ivoiriens du groupe scout laïc Les Siamois et de l’association Jade*, pour bâtir brique après brique l’édifice. A leur tête un homme de vision qui a organisé et coordonné l’exécution du projet. Son nom, Aly Badra Coulibaly (ABC).

« Le chat efficace »

Aly Badra Coulibaly est le maître à penser du projet MCDS qu’il a élaboré et peaufiné pendant une dizaine d’années environ. L’homme a essuyé plusieurs échecs et vu des promesses de financement s’envoler. Mais c’était sans compter avec la pugnacité de ce citoyen engagé. Il multiplie les présentations, met en branle son réseau et lance une campagne de financement participatif jusqu’à rencontrer l’adhésion du Clan Waléwakô pour qu’enfin le petit miracle se produise. Un miracle qui relève plus du travail que du surnaturel.

Connu sur les réseaux sociaux sous le nom de profil Ladji Siratigui, l’homme est en effet réputé efficace. « Le chat efficace », on le surnomme dans le groupe scout Les siamois et l’association Jade dont il en est respectivement le Chef et qu’il dirige de mains de maître. Souvent un peu trop !

A l’Union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) où il occupe le poste de Secrétaire général, un autre pseudonyme lui a été attribué : « Ladji procédure ». Vous l’aurez compris, le quarantenaire, ancien volontaire internationale de la francophonie est à cheval sur les règles. Qu’en est-il de Mondoblog ? Un tour sur le blog Au pays des éléphants pourrait éclairer votre lanterne. Des diatribes, vous en lirez certainement, des chroniques satiriques aussi. En tout état de cause, cette rigueur tient sans doute de la déformation professionnelle.

Aly Badra Coulibaly est professeur de philosophie. Le Lycée Moderne Dominique Ouattara de Kong, où cet enseignant exerce son art et distille sa pensée, n’a pas échappé à son engagement et son esprit d’initiative. Ces actions lui ont valu deux prix spéciaux lors de la première cérémonie de distinction des mérites et de l’excellence en juin 2018. Le Prix spécial Effimbra K.Nicolas  de l’entreprenariat et de l’initiative et le Prix spécial Honorable Diomandé Abdul Karim, du dévouement et de la disponibilité.

Jusqu’où ira ce passionné de l’éducation, amoureux du livre et de l’engagement citoyen ? Seul l’avenir nous le dira ! Pour l’heure ABC, Ambassadeur du livre chez les éditions Nouvel Horizon, fait partie de ceux qui contribuent à l’« éducation positive ce qui tend à former l’esprit avant l’âge, et à donner à l’enfant la connaissance des devoirs de l’homme » telle que définie par Jean-Jacques Rousseau. Bon vent, bâtisseur !

A lire aussi : Une journée d’excellence au profit du groupe scolaire Fe-N’djé

 

Jade : Jeunes en action pour le développement

un-scout-blogueur-ivoirien-a-linitiative-dune-bibliotheque

Maison connectée des savoirs de Grand Lahou – CCO

 

un-scout-blogueur-ivoirien-a-linitiative-dune-bibliotheque

Aly Badra Coulibaly, initiateur du projet Maison connectée des savoirs – CCO

Sharing is caring!

2 Commentaires

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *