Le CEPICI invite les entreprises à solliciter l’Identifiant Unique

Article : Le CEPICI invite les entreprises à solliciter l’Identifiant Unique
18 décembre 2019

Le CEPICI invite les entreprises à solliciter l’Identifiant Unique

Le CEPICI, Centre de promotion des Investissements en Côte d’Ivoire, invite les entreprises en activité en Côte d’Ivoire à solliciter après de ses services, le numéro d’Identifiant Unique (IDU) conformément à l’ordonnance portant immatriculation des entreprises. L’annonce a été faite par la voix de son directeur général, Esmel Essis, à l’occasion d’un point de presse mardi, au siège du patronat ivoirien.

Le directeur général du CEPICI, Esmel Emmanuel Essis, Ministre auprès du Premier ministre chargé de la promotion du secteur privé, a animé un point de presse ce mardi 17 décembre 2019, au siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire à Abidjan-Plateau. Cela, dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’attribution du numéro d’Identifiant unique (IDU) aux entreprises créées avant le 4 octobre 2018.

4 octobre 2018, date d’entrée en vigueur de l’Identifiant unique (IDU), ce numéro qui remplace les numéros de la Caisse nationale de prévoyance sociale, du Registre de commerce, du Compte contribuable et du Code importateur.

Face aux journalistes et en présence des parties prenantes, Monsieur Essis a fait savoir que « Depuis le 18 octobre 2018, des entreprises de côte d’Ivoire se sont vus attribuer un numéro d’identifiant unique ». Cette date qui marque le lancement officiel de la plateforme en ligne de génération de l’IDU, marquait également le début du compte à rebours pour les entreprises : s’enregistrer avant la date butoir du 4 octobre 2019. Soit un délai d’un an pour les entreprises.

A lire aussi : 225invest.ci, le portail unique des services à l’investisseur en Côte d’Ivoire

A ce propos, le ministre Esmel Essis a annoncé la prorogation du délai, avant de lancer avec insistance, un appel à l’endroit des entreprises en activité en Côte d’Ivoire, qui ont jusqu’à « fin décembre 2020 pour se mettre à jour ». En faisant gratuitement la demande de leur numéro d’identifiant unique (IDU) » via le site internet www.idu.ci.

Cela, conformément aux termes de l’article 6 de l’ordonnance n°2015-12 du 24 mars 2015 instituant un identifiant unique pour l’immatriculation des entreprise telle que modifiée par l’ordonnance n°2018-644 du 1er août 2018.

Elle stipule en effet, qu’« A compter de la mise en place effective de l’identifiant unique, les entreprises immatriculées antérieurement sont tenues de se conformer aux dispositions de la présente ordonnance. Elles devront ainsi solliciter auprès du CEPICI, leur nouvel identifiant unique et la mise à jour des documents d’immatriculation ».

A ce jour, se sont « 19.776 certificats d’immatriculations qui ont été produits », a appris Libre Tribune au cours de ce point de presse, contre « 175.362 entreprises » qui se verront attribuer l’IDU,  au terme de ce programme inscrit au chapitre de la politique de transformation numérique de l’administration ivoirienne par la dématérialisation de ses services.

A lire aussi : Le Numéro d’Identifiant Unique, le nouvel allié de l’entrepreneur en Côte d’Ivoire

Ainsi, se sont quelque 23 milliards de FCFA investi par l’Etat ivoirien, en croire au ministre, dans l’ensemble des reformes dont l’IDU est une ligne, pour l’amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire.

Une initiative qui a permis à la Côte d’Ivoire de passer, selon le rapport Doing Business de la Banque Mondiale 2019, de la 139ème à la 122ème place. Le pays a gagné 12 places et se classe au 110è rang mondial selon le Classement 2020 et occupe la 13è place en Afrique.

Partagez

Commentaires