Éducation numérique, la Fondation Orange CI équipe Baby Lab

Article : Éducation numérique, la Fondation Orange CI équipe Baby Lab
7 janvier 2020

Éducation numérique, la Fondation Orange CI équipe Baby Lab

La Fondation Orange Côte d’Ivoire a doté en matériel d’équipements ce week-end, le Fab Lab numérique solidaire Baby Lab, pour l’éducation et la formation des jeunes de la commune d’Abobo. Ce lundi, Joseph Pitah, Directeur du comité de gestion de la Fondation y a entrepris une visite d’immersion.

Équipements

En partenariat avec le tiers lieu éducatif numérique solidaire Baby Lab, la Fondation Orange a honoré ce week-end, un autre de ses engagements. Celui de fournir à Baby Lab l’équipement nécessaire au bon fonctionnement de l’espace et la formation des jeunes ivoiriens, plus particulièrement ceux de la commune populaire d’Abobo, au Nord de la ville d’Abidjan.

Fraiseuse numérique / Jeff Amann – Libre Tribune

Ainsi, ce samedi 4 janvier 2019, un lot de matériels informatiques a été remis au Fab Lab. On dénombre une cinquantaine d’ordinateurs de bureaux ; une connexion internet ; deux imprimantes 3D ; plus de 30 mille composants électroniques et une fraiseuse numérique, « la plus grande que la Côte d’ivoire n’est jamais acquise ». Communément appelé Machine-outil commande numérique ou Computer numerical control (CNC) en anglais, la fraiseuse numérique de Baby Lab a une puissance de 24 mille tours par minute et mesure 2,80 mètres de long sur 1,80 mètre de large.

Visite d’immersion

Lundi 6 janvier 2019, sur le coup de 10 heures, Joseph Pitah accompagné de Anicet Yéboua, chargé de projets à la Fondation Orange Côte d’Ivoire, font leur entrée dans les locaux de Baby Lab.

Joseph Pitah, directeur du comité de gestion de la Fondation Orange Côte d’ivoire à Baby Lab, lundi 6 janvier 2019 / Jeff Amann – Libre Tribune

Objectif, effectuer une visite d’immersion pour se rendre compte de l’état d’avancement du projet Fab Lab numérique solidaire de Baby Lab, leur partenaire depuis deux ans.

Un partenariat qui tient en quatre engagements de la Fondation Orange Côte d’Ivoire envers Baby Lab. A savoir l’aménagement des locaux du tiers lieu ; l’installation de systèmes de sécurité ; la fourniture d’accès internet et l’équipement en matériels nécessaires pour le bon fonctionnement de l’espace numérique solidaire.

C’est ce dernier engagement honoré deux jours plus tôt qui a motivé la visite de Joseph Pitah, qui a l’occasion, a pu constater de visu l’effectivité de l’installation des machines, l’opérationnabilité et la formation déjà en cours des jeunes. Il s’est réjoui de la concrétisation du projet Fab Lab numérique solidaire.

« Notre objectif, dans la mise en place de cette plateforme technologique, est d’aider les jeunes à se prendre en charge, parce que nous croyons en eux. C’est donc une satisfaction de voir Baby Lab équipé. Il revient à l’équipe dirigeante, dans la gestion, de faire en sorte que d’autres jeunes puissent bénéficier du soutien de la Fondation. Nous sommes à deux Fab Lab (Abobo et la ville de Man, dans l’ouest ivoirien) aujourd’hui. Pourquoi pas un troisième ? », a lancé le directeur du comité de gestion de la Fondation Orange Côte d’Ivoire.

A lire aussi : Employabilité et inclusion sociale, un bootcamp Pro-jeunes à Baby Lab

Obin Guiako, Co-fondateur et figure de proue de Baby Lab, a pour sa part salué ce partenariat qui se concrétise malgré quelques difficultés de parcours. En se projetant toute suite vers l’avenir avec en ligne de mire, les défis à relever.

« Il y a eu certes des embûches dans cette aventure de numérique solidaire, mais par l’installation des équipements, c’est un partenariat qui se concrétise. Pour nous, c’est une joie. Le plus grand défi qui se présente à nous, est d’optimiser au mieux ce que nous avons reçu pour encourager notre partenaire. Il nous revient de montrer que notre capacité intrinsèque, notre passion pour le numérique, peut contribuer à résoudre des problèmes sociaux locaux ici en Côte d’Ivoire ; être une référence et exporter cette expertise dans la sous région, dans d’autres Fab Lab « , a-t-il déclaré.

Atelier électronique

Dès réception du matériel d’équipements, les experts venus du Sénégal et du Ghana se sont mis à la tâche aux côtés de leurs confrères ivoiriens pour l’installation des machines et entamer la formation des jeunes.

Un premier atelier électronique pratique axé sur la conception d’un système de transmission de SMS a été initié.

Engineer Lolo, de son vrai nom Atanley Olorode, expert en informatique et fondateur d’un Fab Lab au Ghana, invite les jeunes à venir se former. Pour l’expert en prototypage électronique, peu importe le niveau d’études de l’aspirant, la motivation étant la clé.

« La motivation seule suffit », a-t-il dit, avant d’annoncer une quinzaine de projets à développer d’ici la mi-janvier dans les domaines de la robotique ; l’électronique ; l’informatique et le découpage numérique grâce à « la plus grande et puissante fraiseuse numérique de Côte d’Ivoire », désormais logée à Baby Lab.

Alors jeunes de Côte d’ivoire, la balle est dans ton camp !

De la gauche vers la droite : Engineer Lolo, Edwige Gbogou (Co-fondatrice Baby Lab), Joseph Pitah, Apprenant, Anicet Yeboua, Apprenante et Obin Guiako / Jeff Amann – Libre Tribune

Partagez

Commentaires